Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

lire le scénario : H.Crime. de Lili-oto Film Polar adaptable à la télévision ou pour le cinéma

par lili-oto artiste plasticien art contemporain scénario long métrage

undefined

 

Scénario long métrage: type du film Polar

« H.Crime » 

Lili-oto 

Synopsis du film H.Crime:

Paris, Porte de Vanves, le marché aux puces du dimanche matin... Deux stands... Deux vieux routards de la broc et un jeune couple découvrant le métier... Ils habitent tous les quatre dans deux maisons mitoyennes et font les monstres ensembles...

Mais pour l'un d'entre eux, spolier, déposséder et plumer n'est que l'usufruit légitime du savoir...

Partageant la même cellule de prison, Vivien et Denio anticipent sur leur libération et projettent un coup...

                             undefined

- SEQUENCE 1 INT JOUR - TELEVISION DE SURVEILLANCE

Une cellule, trois lits, deux hommes. Ils échangent des propos.


- SEQUENCE 2 - INT JOUR - PRISON CELLULE.

Des barreaux en perspective, une main, paume en l'air apparaît et disparaît au rythme du dialogue. 

 

                     VIVIEN , off

                     Encore quatre mois ici dans cette boîte de conserve !Ce n'est pas possible, ce n'est pas possible! Je ne tiendrai pas le coup Denio !...

Nous nous approchons barreaux après barreaux. La main continue son va-et-vient.

                DENIO , énervé off

                     Tu ne vas pas me les chambrer toutes les quatre plombes!... 

 

VIVIEN est adossé aux barreaux, il nous tourne le dos. La perspective s'ouvre ; un grand lit, un mur... DENIO est assis sur le lit.  

                     VIVIEN , désabusé

                     Et Georges qui est dehors !... ça me reste dans les dents !...

                     DENIO , d'un ton ferme

                     Allez Vivien! C'est bientôt l'heure du repas, viens! On se fait une manille !...
 

VIVIEN , face à nous, décolle légèrement des barreaux. 

 

                     VIVIEN , haussant les épaules

                     Les cartes, t'as que ça dans la tête 

 

Un bruit off de pas. Nous reculons dans l'allée. 

 

- SEQUENCE 3 EXT JOUR - MARCHE AUX PUCES
Nous reculons dans une allée et découvrons quelques badauds et des étalages... Une table enveloppée d'un velours noir nous offre des tableaux de petits formats, des pâtes de verre et de petites voitures rangées dans deux bacs en bois... GEORGES discute avec un badaud tout en observant un tableau qu'il a dans la main...

 

- SEQUENCE 4 - INT JOUR - MAISON LAURE:GARAGE.
Un amoncellement de marchandises , des tissus, de la brocante, des cartons de dessin ... GEORGES, VIVIEN, DENIO et LAURE sont assis dans le décor.
 

 

                     GEORGES , d'une voix grave

                     Alors ! Tu nous le vends ce paravent chinois

                     VIVIEN ,

                     Non ! Il y a deux types qui sont déjà passés. Laure te le dira, ils sentaient le fric à plein nez. 

                     LAURE , d'une voix douce, à VIVIEN

                     J'ai envie de le garder pour nous, Vivien !... Il est si beau ...

                     GEORGES , insiste, à VIVIEN

                     Vous n'en avez pas marre d'habiter dans votre garage, il vous faut des pépettes ! J'ai des copains charpentiers. J't'achète le paravent. (à Laure)Je m'arrange avec eux pour ta charpente

                     DENIO , à VIVIEN

                     Vends le nous, Vivien ! Déconne pas mon vieux!

                     LAURE , amusée

                     Moi, je suis bien dans ce garage ! N'est-ce pas mon amour !... C'est folklo ici !... ça a son charme ! 

 

GEORGES échange un regard négatif avec DENIO... 

 

                     GEORGES , frappe sur un carton

                     Bon, c'est pas tout ça !... On fait les Monstres de Levallois, cet aprés-midi. On se bouge Denio ?...

                     LAURE , à DENIO

                     Vous avez fait réparer votre Vespacar ?

                     DENIO , lève les sourcils

                     Ouais ... Trois mille boulles dans l'os !

                     LAURE , d'un ton sans appel

                     Si vous avez assez d'argent pour acheter le paravent, c'est que vous avez du fric !(elle se gratte les narines)

                     GEORGES , se gratte la barbe

                     Façon de voir !!...
 

- SEQUENCE 5 - EXT JOUR - ROUTE.
Nous sommes dans le Vespacar, le bruit du moteur est insoutenable. GEORGES conduit, DENIO est passager.

 

                     DENIO ,

                     Ils nous emmerdent ! Ils sont là tous les deux à fondre devant ce paravent ! 

 

Nous doublons un vélocycliste.
 

                     GEORGES , conduisant

                     C'est la petite qui lui a mis ça dans la tête. Vivien, lui, il s'en tape ! Mais si Laure dit pas touche, toutou est bien dressé ! Il jappe dans le même sens ! 

 

Le chien de GEORGES aux pieds de DENIO relève la tête.
 

                     DENIO , avec un sourire narquois

                     Arrête avec ta misogynie, t'es le premier à rêver de l'avoir au lit !

                     GEORGES , agacé

                     Peuh !... Tu rigoles ! J"ai des

                     DENIO , le coupe

                     J' ai une idée !... Laure a fait des études d'Art, je vais l'avoir sur son propre terrain !... 

 

Nous doublons une femme avec un enfant qui marchent sur le bas côté.
 

                     GEORGES ,

                     T'as déjà vu des godemichets au Louvre, toi !

                     DENIO , s'énerve

                     Imbécile ! T'es bouché de l'esgourde ! Laure, j'm'en tape !... C'est le paravent que je veux ! Amène-moi à mon atelier, je ne fais pas les monstres !...

                     GEORGES
 ,
surpris

                     T'es fou !... Il y a un maximum de came à prendre à-bas !

                     DENIO , sur un ton autoritaire

                     Fais c'que j'te dis !!... 

 

Nous sommes derrière le Vespacar qui s'éloigne. On entend off des grattements qui se mélangent au bruit du moteur et de la musique. 

- SEQUENCE 6 - INT JOUR - APPARTEMENT DENIO.
Un scalpel gratte la couche supérieure de la peinture à l'huile oxydée. Le scalpel accroche dans les craquelures. La buse d'un pistolet à chaleur apparaît fondant légèrement la peinture. Le scalpel réétale la peinture selon le gestuel d'une main.

- SEQUENCE 7 - EXT JOUR - MARCHE AUX PUCES.
Des camelots de gauche à droite. Nous fouillons du regard un peu plus en avant . . Plus loin, DENIO et GEORGES à leur stand discute un tableau à la main.

                     GEORGES , furieux

                     ça va pas bien ! C'était un tableau de l'école lyonnaise début de siècle !

                     DENIO , balayant sa réflexion de la main

                     Mais l'enjeu en vaut la chandelle !... ALBERT est OK pour le plan.

                     GEORGES , étonné

                     T'as du talent quand même !... Mais tu es sûr que ça va marcher ?!...

                     DENIO , d'un regard intéressé

                     ALBERT a 20% sur le paravant, si le coup marche !...Il n'a pas besoin de ça, mais ça l'amuse !... Tu viens on va les brancher ?!...

                     GEORGES , amusé

                     Attends la fin du marché, on n'a pas fait notre journée ! Ce matin, ils ont déballé le paravant ! Il va nous passer sous le nez !!...

                     DENIO ,

                     Y'a pas grand monde, aujourd'hui !... Croise les doigts mon pote !!...

                     DIANE off

                     Le petit camion de pompier, c'est combien ?...

Sa main prend le camion et le soulève de la boîte.

                     GEORGES , lui sourit généreusement

                     Bonjour ! 700 Francs, le car métallique à gauche 1200 Francs !!...

FONDU ENCHAINE sur le camion rouge. D'un tissu rouge plissé nous découvrons un décolleté généreux, celui de Laure. 

                     GEORGES , off

                     Alors ! Vous venez avec nous faire les monstres de la Garenne ?!... On fait ça ensemble !

LAURE est assise sur un transat à son stand.

                     DENIO , regarde le décolleté

                     Avec les bourgeois, il y a rarement de bon coups. Ils sont tellement radins !... Mais suffit qu'une petite vieille perde la tête et qu'elle confonde son sac poubelle avec un trésor de famille ! Et boum !! (il claque des mains)Alors, (à Vivien) c'est OK ?...

                     LAURE , à VIVIEN

                     Il y a le Grand Prix cet après-midi, n'est-ce pas mon chou !...

                     VIVIEN , hausse les épaules

                     Alési est derrière, sa voiture déconne !

                     LAURE , à DENIO

                     Bon ! On mange chez au resto ensemble et on y va ...

                     DENIO , lui sourit

                     Bien, ma douce ! Bon après-midi en perspective. C'est toi qui tires la pièce ?!...

DENIO sort une pièce de sa poche qu'il donne à LAURE.

                     DENIO , heureux à Laure

                     Tu choisis !

                     LAURE , se lève

                     Face !

                     DENIO , claque des doigts

                     OK ma belle ... Je prends Pile !!...

LAURE lance la pièce, claque des doigts et la rattrape des deux mains. Elle fait passer la pièce dans la main droite. De la gauche, elle saisit celle de DENIO et lui fait claquer la pièce sur le revers de la main. La main de LAURE se soulève légèrement et c'est FACE .

                     LAURE , à DENIO avec un regard complice

                     Avec Vivien nous prenons les trottoirs... (elle hésite et dans un souffle) De GAUCHE !!...

                     VIVIEN , agacé par leur manège

                     Bon... ça va !

Le vent soulève une bretelle du décolleté de LAURE puis nous nous fixons sur son visage souriant. ARRET SUR IMAGE Dans l'arrêt sur image, les deux Vespacars roulent à la queue leu leu . On entend le bruissement de sacs en plastique déplacés et le bruit de planches en bois qui tombent au sol.

- SEQUENCE 8 EXT JOUR - 2ème RUE.
ALBERT est de dos, il repousse un sac plein de gravas au milieu d'un accumulation de détritus posés contre le mur. Il déplace une table et glisse un tableau. On entend le bruit des moteurs des vespacars.

                     ALBERT , comme à lui-même

                     Fais ficelle mec ! Fais ficelle !

 

ALBERT relève la tête dans leur direction et part dans la direction opposée en courant .

 

- SEQUENCE 9 - EXT JOUR - 1ère RUE.
Les deux triporteurs enfilent la rue, il y a des débarras de chaque côté sur les trottoirs. GEORGES et DENIO sont dans le premier vespacar qui stoppe. Ils sortent tous les deux accompagnés du chien et auscultent un débarras sur le trottoir de droite. LAURE trie un débarras sur le trottoir de Gauche pendant que Vivien apporte en direction de son vespa une vieille selle de cheval recouverte de poussière. DENIO et GEORGES sont dans leur Vespacar et redémarrent.

                     GEORGES , inquiet

                     Tu es sûr qu'Albert est passé ?...

                     DENIO ,

                     C'est le prochain débarras sur la gauche. Dépêchons-nous, des fois qu'un connard passe avant nous !...

                     GEORGES , attentif à la route

                     Est-ce qu'il a enlevé tous les autres débarras dans la rue ?...

                     DENIO ,

                     Normalement... Il en n'a laissé qu'un seul !

 

GEORGES tourne le volant et prend à droite.

 

- SEQUENCE 10 EXT JOUR 2ème RUE.

                     DENIO , montre du doigt le débarras à travers le pare-brise sur le trottoir de droite.

                     Regarde, tu vois !...
 

De la vitre conducteur, le vespacar double le débarras. GEORGES et DENIO écartent de gros sacs. VIVIEN et LAURE descendent du Vespacar, se dirige vers le débarras et aident GEORGES et DENIO. LAURE fouille les sacs...

                     GEORGES , off

                     On prend la table aussi , DENIO ?
 

DENIO portent des planches à son triporteur.
 

                     DENIO , les pose contre son véhicule

                     Oui,oui...

                     LAURE , off

                     Hé les mecs, il y a un tableau aussi !!...

GEORGES la table dans les mains regarde avec elle...Nous observons dans les mains de LAURE, la peinture recomposée que nous reconnaissons. DENIO arrive...

                     LAURE , avec assurance

                     Regarde Vivien, c'est de la bonne peinture !...

VIVIEN regarde dans la direction de la toile et observe LAURE

                     VIVIEN , en pro

                     Tu vois la signature ?

GEORGES échange un regard complice avec DENIO par dessus l'épaule de LAURE.

                     LAURE , essaye de la lire en fond de cadre sur la droite du tableau

                     C'est illisible, mais ça ne veut rien dire !... Vous êtes Veinards tous les deux.

GEORGES prend la toile et la montre à DENIO qui l'observe.

                     LAURE , off

                     Tout ça pour une pièce ! J'ai hésité ... J'avais un pressentiment ...

VIVIEN et LAURE sont dans le vespacar, Vivien conduit et suit le triporteur de GEORGES.

                     LAURE , à VIVIEN avec regret

                     Tu as vu la qualité de son paysage ... Elle est ancienne ... 1920 ou 30 !

VIVIEN gonfle ses joues pour toute réponse. 

                     LAURE , comme à elle-même

                     Elle est ancienne ... 1920 ou 30 !

                     VIVIEN , hausse des épaules

                     Peut-être une copie !...

                     LAURE , pincée

                     J'ai l'oeil, Vivien ! Tu oublies mes études !!...

                     VIVIEN , la provoquant

                     Oui, je sais ma chérie ! Ton oeil, c'est ton oeil !

                     LAURE , pense à la toile

                     On aurait pu la regarder un peu plus ...

                     VIVIEN , éclate de rire

                     Tu veux que je défasse ma fermeture éclair ?

Ils échangent un regard coquin et amusé.

 

Lire  PAGE N/2

      

Haut de page