Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les poètes n’ont point d’heure leurs cathédrales abritent le soleil

 

 

Point d’heure tout à l’heure
Point de jour de nos jours
Point d’humeur de nos malheurs
Point d’exclamation sans ponctuation

 

Leurs cathédrales abritent le soleil
D’une mire sans abri
D’un couchant sans paravent
A la racine de l’inférence


Gouvernance de prose
Glacé de sucre
Gaine l’indigence
D’une griffure disgracieuse


Cathédrales de voyelles
Chants de consonnes solidaires
Stratifient de blanc
Les interlignes indéhiscente


Poètes des arts
Étoffe de phonèmes
Poètes plasticiens
Léthargie muséale

 

 

 

Les poètes n’ont point d’heure leurs soleils crépitent sur l’écrin de nos ombres





Lili-oto











autres poèmes de lili-oto :

Poème : "la révolte et l'artiste"

Poème : "les deux petits fragments"

Poème : "L'attente"






    
   
-
¤retour/home


Tag(s) : #Jeff Koons

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :