Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Nicolas Sarkozy a créé un conseil pour la création artistique qu'il préside lui-même, composé de Karmitz et de quelque autres opportunistes…

texte de l'affiche: "Non à l' € culture, non à la spéculaltion du marché de l'art" (auteur lili-oto)

C’est la honte ! Ce président de la république préside tout y compris sa propre bêtise. Il a aucune culture et il se nomme compétent pour décider les enjeux de la création contemporaine, c’est ridicule et débile! De plus c’est dans les dictatures comme sous Mao, Staline, Hitler que le pouvoir voulait dominer les artistes et leurs créations. Absurde car il ridiculise la culture, la création française et les artistes français aux yeux de l’étranger.  Les amis de Sarkozy, ce sont les riches, tout le monde le sait, et qui a eu les honneurs par exemple au château de Versailles avec une exposition subventionnée à grand frais par le contribuable français, un artiste américain défendu par le richissime ami de sarkozy et Ségolène Royal: François Pinault, grand patron et collectionneur d’art. Vous devinez la catastrophe si en plus du ministère de la culture totalement sectaire en France vis-à-vis des artistes qui ne sont pas dans ses réseaux d’influence, si l’Elysée, le pouvoir présidentiel (comme sous Louis XIV) décide aussi du présent et de l’avenir de notre création artistique, c’est scandaleux ! Mais où va-t-on ? Ce gouvernement est un désastre et une tragédie pour le pays, en plus il nous ruine la vie et gomme toute forme d’espoir et surtout de désir. Il n’y a qu’un seul message en continu, c’est : « subir la crise et attendre que la spéculation reparte à la bourse, cette même spéculation qui nous a envoyé au tapis ! ». On ne nous offre aucune alternative, toute proposition singulière qui se démarque de ce conservatisme ultralibéral et de cette logique de marché est écartée systématiquement. Les très riches sont protégés comme les grands patrons et le reste peut crever ! Il nous reste qu’internet pour disposer encore un peu de démocratie dans un pays qui plonge en réalité dans un autoritarisme financier et policier.

Pour ma part, je me bats pour trouver des budgets pour monter mes expositions moi-même comme d'habitude, mais même, il faut le reconnaitre, auprès des élus de gauche au Conseil Général ou au Conseil Régional du Languedoc Roussillon, c'est lettre morte... En réalité, dans cette grave crise économique liée uniquement à la spéculation financière et boursière, aucun élu ne veut revoir sa copie... Aucun changement de cap à l'horizon, on ne nous propose rien localement, au département ou à la région Languedoc Roussillon c'ést comme en région Aquitaine; aucune solution alternative et lorsque nous en proposons surtout aux élus de gauche, on ne nous écoute pas, ils s'en tapent et parfois comme ce fut le cas pour moi en Aquitaine, ils vous font ouvertement la guerre, vous écartant de toutes formes d'expositions, d'aides et ça peut aller jusqu'à l'expulsion!

Quand au site « j’aime les artistes » du ministre de la culture, un site populiste et manipulateur, il a fermé ses portes, un site à 85000 euros, il a été plié et explosé par des internautes eux-mêmes, une première avec un site officiel en France.



Lili-oto

¤retour/home
Tag(s) : #art contemporain

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :