Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

resistance, appel au boycott en France, art et culture

par lili-oto art contemporain 18 Août 2010, 16:35 art contemporain

Tolérance zéro pour le racisme d'état ! Le boycott est la seule solution face à la xénophobie, le taper systématique et lâche sur les immigrants pauvres, les roms tout en protégeant les grandes fortunes françaises par l'impunité fiscale, la paupérisation de notre population alors que les banques s'enrichissent à milliards d'euros tous les mois, punir les maires de l'opposition qui ne veulent pas se ranger derrière la ligne politique sectaire et déviante du gouvernement... Les artistes de gauche libres et indépendants sont solidaires des gens du voyage, des Roms, des immigrés, des pauvres, des ouvriers, des salariés, des chômeurs, des SDF et des artistes sans un sou qui sont agressés violemment dans notre pays par une minorité de prédateurs politiques aux ordres des intérêts des spéculateurs de la finance et de l'industrie. Des mots d'ordre qui s'inscrivent dans le droit chemin du nouvel ordre économique mondial, un mondialisme ultra libéral dont le seul objectif est d'assassiner toute forme de démocratie, faire plier les populations en montant les citoyens les uns contre les autres, en terrorisant les plus faibles et les plus démunis... Les grandes fortunes françaises et les grands actionnaires sont aux commandes de l'état français et c'est reparti comme sous l'occupation (et ça leur avait rapporté gros!), come back and remake! Être artiste et exposer dans les institutions artistiques et culturelles françaises aujourd'hui est une honte, un chèque en blanc à la politique culturelle xénophobe menée par Sarkozy et son gouvernement. Nous parlons bien de culture xénophobe, car chasser les roms, c'est chasser la culture rom, gitane, manouche et tsigane, des mélodies qui nous bercent depuis notre enfance, des mélodies existentialistes, des génies de la musique, mais aussi des artistes peintres, des artisans d'art... Les institutions culturelles et artistiques nous salissent nous artistes contemporains en France par leur complicité et leur obéissance à ce gouvernement ami des richissimes collectionneurs d'art et sa politique économique. Les artistes ne peuvent qu'appeler au boycott de ses institutions françaises (musées d'art contemporain, Frac, Drac, Cnap) qui sont poings liés avec Sarkozy, poings liés avec les doctrines économiques ultra libérales mondialistes et son marché d'art contemporain international véreux et mafieux. De plus, les artistes ne peuvent que lancer un appel au boycott de toutes les revues ou magazines d'art contemporain qui soutiennent ces institutions culturelles et artistiques françaises et qui excluent systématiquement de leurs pages les artistes de gauche libres et indépendants s'opposant à Sarkozy. Nous artistes libres et indépendants, nous demandons à la communauté internationale dans toutes les grandes manifestations d'art contemporain le boycott de la représentation culturelle et artistique de la France et de ces artistes institutionnels car il en va dans chaque pays organisateur de la réputation même de leurs propres artistes, de leur art et de leurs œuvres. Nous demandons à tous les artistes étrangers de boycotter les expositions en France programmées dans ces institutions françaises comme les musées d'art contemporain ou programmées par les collectivités territoriales (région, département et ville) quelque soit leur couleur politique. Nous demandons à l'Europe de stopper toutes les subventions culturelles ou artistiques accordées à la France.

APPEL AU BOYCOTT DES INSTITUTIONS ARTISTIQUES ET CULTURELLES FRANÇAISES, musée d'art contemporain, Frac, Drac, Cnap

APPEL AU BOYCOTT DE TOUTES LES REVUES ET MAGAZINES D'ART CONTEMPORAIN

APPEL AU BOYCOTT A L'ÉTRANGER PAR TOUTE LA COMMUNAUTÉ INTERNATIONALE DE LA REPRÉSENTATION CULTURELLE ET ARTISTIQUE FRANÇAISE ET DES ARTISTES FRANÇAIS DITS INSTITUTIONNELS DANS TOUS LEURS GRANDS ÉVÉNEMENTS D'ART CONTEMPORAIN

resistance art
resistance art
art résistance
par lili-oto

 

¤retour/home


commentaires

Haut de page