Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La dissidence de l’artiste Weiwei en Chine ou dissidence en France même combat

par lili-oto artiste plasticien / art contemporain 23 Février 2012, 14:02 art contemporain

L’artiste chinois Ai Weiwei est exposé au jeu de Paume. En avril 2011 il est arrêté en Chine dans un lieu secret.

Le 2 mai l’artiste français lili-oto appellera en France à signer une pétition pour sa libération sur le Post et sur d’autres fils d’actualité. La dissidence de l’artiste Weiwei est aussi légitime qu’une dissidence artistique en France, c’est le même combat même si les enjeux sont parfois différents.

Nous artistes plasticien dans l’art contemporain ou les arts visuels en France, nous luttons contre la misère sociale dans laquelle nous sommes plongés alors que les institutions dépensent des millions d’euros chaque année et nous exclus.

Nous artistes plasticien dans l’art contemporain ou les arts visuels en France, nous luttons contre l’argent public balancé par les fenêtres avec des évènementiels couteux et des sélections d’artistes opaques pour servir les intérêts électoraux des élus locaux alors que nous ne sommes pas aidés, soutenus et exclus des espaces de monstration et des ateliers pour pratiquer dignement notre activité. 

Nous artistes plasticien dans l’art contemporain ou les arts visuels en France, nous luttons contre la mise sous contrôle bureaucratique étatique et territoriale de nos espaces de diffusion.

Nous, artistes en France, nous luttons contre une oligarchie culturelle française qui a la main mise sur la création contemporaine.

Nous, artistes en France, nous luttons contre l’opacité des institutions culturelles ; musées d’art contemporain, Frac, Drac, Cnap, etc.

Nous, artistes en France, nous luttons contre ce rouleau compresseur dogmatique représenté par le néolibéralisme culturel qui gomme et écrase avec la complicité de nos institutions et des élus toutes les émergences artistiques alternatives ou singulières en France.

Nous, artistes en France, nous luttons contre ce rouleau compresseur dogmatique symbole du néolibéralisme culturel mondial qui évolue avec ce marché international d’art contemporain véreux et mafieux. Un marché uniquement hautement spéculatif baignant dans les conflits d’intérêts et les délits d’initiés avec la complicité des conservateurs de musées d’art contemporain et les autres institutions françaises.Nous savons que ce marché est un instrument favorable à l'évasion fiscale dans des paradis fiscaux.

Nous, artistes en France, nous luttons dans cette misère sociale et culturelle en France au même titre que les salariés luttent contre les fermetures de leurs entreprises, au même titre que la population en France ou les 99% des habitants sur cette planète subissent une régression, une récession et une répression sans nom au profit des 1% des plus riches.

Texte de l’appel à signer la pétition par lili-oto du 02/05/2011 à 05h11sur le site le Post :

L'artiste Ai WeiWei est emprisonné. Nous devons l'aider et une pétition a été mise en ligne. Ceux qui me lisent connaissent mes points de vue sur le dit art contemporain, sur son marché d'art véreux et sur le rôle répugnant des institutions en France. Mais lorsqu'un artiste est emprisonné il n'y a plus lieu ponctuellement de débattre dans cet article. J’ai donc préféré écrire un poème et appeler à signer cette pétition, le lien en bas de cette article et merci d'avance pour votre solidarité. Vous trouverez des photos sur le web de ses œuvres en cliquant sur google images et il y a d'autres articles sur le Post qui explique la situation.


Le poème sur l’artiste Weiwei :


Fines et longues pupilles d'inflexibilité
Tranchées du verbe couleurs de pensée
Art projects de dissidence en résistivité
Brise en séquestre l’épissure idée d'entité

Droit d'homme au firmament démembré
Universelle déclaration en pack dissocié
Liberté de valeurs en bannière souillée
Lutte en cet être cette source encellulée

Désordres d'autorité au faciès militarisé
Figure de violence en faiblesse avouée
Inhumaine consanguinité d'un parti écimé
Crache sur nos visages d'un organe dévoyé

Acommunisme en fascisme dissimulé
Absolu fécond culte aux idéaux tannés
D'une religiosité aux persécutions fouaillées
Chimères de noirs destins aux murailles disgraciées

Lili-oto

-

En Chine, les artifices d'une junte militaire aux vies sans étoffe souillent l'émancipation de tout un peuple en marche comme dans les pays arabes. Ils ont peurs des artistes car ils ont peur du peuple et donc peurs d'eux-mêmes. En chaque être sommeille au plus profond de son intimité ce que l'artiste révèle, une part ou un potentiel de cette créativité humaine qui fait que l'homme est homme mais aussi le commun des mortels. 


Lien des archives du Post de Lili-oto : http://archives-lepost.huffingtonpost.fr/article/2011/05/02/2482413_signez-la-petition-pour-faire-liberer-l-artiste-ai-weiwei-emprisonne.html

 

Petite note : ce lien ci-dessus peut-être supprimé à tout moment par les propriétaires des archives du Post, mais j'ai enregistré toutes mes archives sur le Post, possibilté offerte par le Post avant sa fermeture. Je remercie encore toux ceux qui venaient me lire, vous étiez très nombreux pour un artiste plasticien dans l'art contemporain et qui ne peut plus aujourd'hui travailler en France (plus d'atelier) et trés peu exposer (hormis avec la solidarité de petits lieux alternatifs, merci !)

commentaires

Haut de page