Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L’artiste français lili-oto répond à l’artiste japonais Takashi Murakami exposition au château de Versailles ou le Barbès high-tech

par lili-oto 23 Janvier 2016, 11:49 exposition chateau de versailles

L'artiste français Lili-oto répond à l'artiste japonais Takashi Murakami, car l'art est avant tout un dialogue entre artistes et le public et non une affaire de marchands d'art soudés aux institutions et de spéculation financière.

A l’œuvre sculpture en argent de l'artiste japonais Takashi Murakami intitulée "Ovale Buddha" exposée au château de Versailles actuellement, l'artiste français Lili-oto lui répond par une sculpture digitale intitulée "Buddha for ever", une sculpture contextuelle appropriée au site de Versailles. Lili-oto propose l'installation définitive de son "Buddha for ever" à l'entrée du château de Versailles comme une œuvre mémorandum en hommage à la révolution française. Des expositions labellisées internationales pour collectionneurs à grosses fortunes au palace de Versailles pour bourgeois non conformiste et bobos ringards. Les nouveaux casinos de l'art contemporain où l'on joue le fric de notre culture à la roulette en inox, en marbre, en verre et où les whales misent sur tapis brodés d'or. Le nouveau Barbès high-tech, la goutte d'or pour gros actionnaires, banquiers, industriels, gros rentiers, exilés fiscaux ouvre ses portes. Le clinquant roi déchu nous offre de la pop représentation, un art financier pour une culture bling bling ! Pendant que les français défilent pour défendre leurs droits, font la grève pour les retraites, cette culture de droite ultralibérale pétillent d'argent, une culture qui instrumentalise à grand coups de propagande la population pour la convier à légitimer l'art du boursicotage sur les œuvres d'art. Le public paye deux fois: avec ses subventions et du prix de son billet. Les gras riches qui ont fait fortune ses trois dernières décennies sur le dos d'une régression sociale sans précédent sont d'un inconsommable dandysme, ils collectionnent un art sur-dimensionné car ils se pensent qu'ils sont sur-démesurés, des cyclopéens à l’œil cupide. Une exposition comme la biennale d'art contemporain de Lyon qui croule sous le fric, les gros budgets, l'argent volé aux artistes en France qui vivent eux à 98% au Rmi ou Rsa. Le néolibéralisme de Sarkozy et ses humbles serviteurs cadres fonctionnaires à la culture ont un certain goût au royalisme, l'argent coule à flot pour ces expositions de masse pendant que les auteurs créateurs en France crient famine! Mais voilà, note d'humour oblige, toujours au château de Versailles l'artiste français Lili-oto avec ses sculptures kitsch rose et sa guillotine rose. Une guillotine numérique rose contre le mouvement artistique néo pop, contre les spéculateurs, contre les banquiers, contre la mondialisation néolibérale, contre la corruption sur le marché international de l'art contemporain, contre le marché mondial de l'art, contre la spéculation sur les œuvres d'art et ses conflit d'intérêts, ses délits d'initiés, contre le pouvoir politique qui organise ce marché lucratif de la corruption ... La guillotine rose est un symbole contre l'ultra-libéralisme, un symbole politique, un symbole de l'opposition politique contre cette mondialisation ou mondialisme néolibéral. La guillotine rose, un symbole politique de gauche pour un soutien pour un changement social radical dans la perspective de la création d'une société égalitaire et solidaire. La guillotine rose, un symbole contre ceux qui nous ont plongés dans cette crise économique. Lili-oto propose de construire cette guillotine rose si quelqu'un veut financer sa construction en acier inoxydable laqué de rose, la guillotine rose mesure 3,50 mètres de haut. La lame est soudée aux deux jambes parce que l'artiste français Lili-oto est contre la peine de mort, «Ne coupez pas les gens en deux, nous sommes un et indivisible! ». Lili-oto un artiste du mauvais côté la rue, arts visuels, art numérique, art végétal, web art, art inertiel, art et sciences, fondateur du mouvement artistique de la Nouvelle Relativité.

 

chateau versailles exposition

 

exposition art versailles

exposition chateau versailles

commentaires

Haut de page