Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Culture exclue du débat politique / élection

par lili-oto artiste plasticien / art contemporain 21 Février 2012, 18:02 art contemporain

D’un grand coup de gomme, les candidats à l’élection présidentielle 2012 ont exclu des débats la culture.

En France, la culture néolibérale s’exprime à travers deux champs culturels, la culture de masse ou la culture industrielle, et la bureaucratie culturelle ou nos institutions culturelles. Quand au reste, c'est-à-dire les alternatives culturelles, si vous n’êtes pas dans le cercle initié des élus, le cercle initié des directeurs culturels dans les collectivités territoriales ou locales, vous n’existez pas ! Vous pouvez crever ! La culture aujourd’hui est sous la tutelle des industries culturelles associées à nos institutions culturelles, voici la politique culturelle développée par nos élus. Dans les départements pauvres, la culture se confine au monde du spectacle, le reste est balayé ou étouffé par manque de moyens. Jamais la démocratie culturelle n’a été autant mal menée par tout l’échiquier politique, elle n’existe pas ou plus !

On vous tartine en quelques lignes dans les programmes politiques, quelques lignes sur la culture, histoire de rassurer les acteurs principaux de cette culture de masse et surtout les industries culturelles et leurs actionnaires… Nous assistons à un débat politique affligeant dans les débats politique organisés par les médias, le « zéro culture » est à la hauteur des interventions et des prétentions médiocres de nos candidats à l’élection présidentielle 2012… De toute façon nous n’avons qu’une politique et action culturelle : le néolibéralisme ou la bureaucratie culturelle avec tous deux leurs conflits d’intérêts communs et partagés. Aucune alternative culturelle, les partis politiques malgré leurs bobards ont fait table rase de la culture. Une culture qui n’est qu’un outil évènementiel et de propagande pour assurer la survie et le carriérisme des élus quelque soit le bord politique. Nous assistons tous les jours à ce piteux spectacle dans le pays, dans nos régions, dans nos départements, nos villes et agglomérations.

Alors lili-oto a décidé de se présenter comme candidat virtuel à l’élection présidentielle 2012 ! Votez comme eux votent! Pour vous ! Virtuel mais pas immatériel ! A une situation absurde, réponse par l’absurde !

Lili-oto continue son activisme artistique Web Art Politic (ou web art politique) qu'il mène depuis l'élection de 2007 dans les luttes numériques dans les cultures numériques 

 

elections-actualite


Lien du petit blog artistique « web art politique » du candidat virtuel lili-oto : http://election-presidentielle-2012.over-blog.com/

commentaires

Haut de page