Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Jean Loup Bézos dans les Landes a publié un guide gratuit à l'usage des artistes/ article Presse Sud Ouest signé A.F

par lili oto 19 Février 1995, 14:55 art politique

" Jean loup Bezos défend le même combat que les Apea Artistes plasticiens En Aquitaine. Pour le paiement du droit d'exposition pour les artistes plasticiens (peintres, sculpteurs, plasticiens, plasticiens vidéastes, performer, etc.) et pour la rémunération des artistes prestataires au même titre que les artistes musiciens, comédiens du spectacle vivant. "

Ce simple respect de la loi serait déjà un pas vers la reconnaissance des artistes".
Mais le Conseil Général des Landes a d'après le contenu de cet article assimilé certaines de nos revendications communes à tous, ce qui n'est pas le cas à ce jour pour le Conseil Général de Gironde.

 

rticle Sud Ouest

un guide pratique gratuit à l'usage des artistes plasticiens

 

 

Ses liens:

Les sites : LESOUKREPUBLICAIN : http://www.lesoukrepublicain.com/
et 
ART MEDIATION : http://www.lesoukrepublicain.com/artmediation.htm

 

Nous sommes impatients de le lire, car dans le flou juridique voulu par les divers gouvernements de gauche ou de droite, ainsi que les parlementaires et sénateurs, nous artistes plasticiens nageons dans une eau boueuse et grasse qui nous aspire dans les profondeurs de la précarité et de la pauvreté. A tous les discours mensongers des politiciens qui essayent de nous faire croire que l'institution est salutaire pour notre activité artistique, nous Apea répondons que jamais nous avons été aussi mal défendu socialement et artistiquement depuis la création des Musées d'Art Contemporain, des Centres d'Art Contemporain, des FRAC car tous ces emplois culturels ont fait un écran sur l'objet même des fondements de la création artistique. La plupart des Conservateurs ou Directeurs de ces institutions sont formés dans les Facultés d'Histoire de l'Art et ce n'est pas avec un tel bagage universitaire que l'on peut prétendre à la défense de l'art. Non pas que nous mettons en doute leurs capacités d'historien ou de conservateur et même de leur bienveillance, mais en France les pouvoirs publics, l'état ou l'administration ont prouvé durant toute l'histoire de notre pays que le rapport Art-Culture-Pouvoirs relève plus souvent d'un sport très conflictuel et non d'une prestation de service! A tous ceux qui ne connaissent pas l'histoire non pas de l'art mais l'histoire des artistes! Nous n'oublierons jamais les vieux jours de Cézanne l'un de nos plus grands artistes et bien d'autres. Nous résistons contre deux formes d'exclusion : sociale et artistique. Notre public évolue avec nous mais pas les gens des pouvoirs politiques qui ne supportent pas comme les monarques que l'on puisse aspirer à d'autres référents ou porter des regards ou des points de vue singuliers contraires à leurs analyses qui se réduisent le plus souvent à des guerres de clans même dans leurs propres partis avec de graves dérives sectaires.

Question:

Quel Conservateur ou Directeur et dans quel musée ou centre d'Art Contemporain des artistes contestant le bien fondé de ces institutions ou étant critiques à la nature même de ces structures ont-ils eu le droit d'exposer?

Réponse:

En 20 ans, jamais!

Lili-oto

<<RETOUR/HOME

commentaires

Haut de page