Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La plus grosse escroquerie au monde et de tous les temps !

par lili-oto 26 Avril 2008, 12:57 artiste plasticien

Depuis le début, les marchés financiers, les banques d’affaires, assurances, les bourses ont joué borderline par des montages financiers douteux, louches et par des placements suspects car ils escomptaient et ils ont parié sur une rupture financière pour obliger les états à remettre l’argent du contribuable sur les marchés privés financiers après que de gros actionnaires se soient gavés ces dernières années. Tout ce qui vient de se passer ne relève pas d’un crack financier, mais d’une énorme escroquerie financière, de subtils montages basés sur des fragilités flottantes renforçant une déstabilisation des marchés en pariant sur un seul objectif : de gager hypothétiquement et potentiellement l’argent public en pariant sur l’obligation que les états devront engager des aides publiques sous prétextes de sauver l’économie mondiale et la mondialisation ou globalisation. Cet argent public et ces fameuses aides publiques vont être injectés de nouveau dans l’univers de la finance afin de remiser ces nouveaux fonds publics sur les places financières que de gros actionnaires vont de nouveau capitaliser par le truchement des bourses mondiales afin de s’enrichir encore plus tout en fragilisant les populations. C’est une très grave escroquerie mafieuse qui a été subtilement organisée, pensée et permise grâce à cette globalisation mondiale et surtout grâce à ces énormes flux financiers et l’absence de lois pour les réguler et punir ce genre de vol, de pillage et surtout d’escrocs ! Ils ont provoqué ce mouvement de panique planétaire pour que des aides publiques soient traitées dans l’urgence. Cette urgence a été volontairement conjuguée par les politiciens, les gouvernements, les médias à ce mouvement de panique, un impératif nécessaire afin de priver des économistes, des journalistes ou des résistants à l’ultralibéralisme trop regardant et critiques, d’analyses et de réflexions de fond sur la légitimité et le bien fondé de l’utilisation réelle de toutes ces aides publiques injectées dans le marché planétaire, un classique !



Un cataclysme mondial écrase et ruine nos populations à travers le monde entier, un véritable séisme financier ! Sur toute la planète, les contribuables devront payer le prix de cette folie, 20000 milliards de dollars pour cette mondialisation ou cette globalisation dont le seul enjeu financier est une table de jeu à ciel ouvert, un casino international ou la spéculation, les profits gigantesques ont remplacé la roulette. La crise bancaire, les surenchères sur le pétrole, la dérégulation des économies aptes à optimiser les dynamiques nécessaire à la bonne marche de nos civilisations ont été gommé dans le seul objectif d’enrichir avec des profits juteux une caste d’actionnaires voraces et avides d’argent. Ces véritables criminels financiers des temps modernes ont piétiné, méprisé, broyé, démantelé puis englouti nos intérêts collectifs grâce à une propagande orchestrée par les médias. Le mensonge et la mystification ont été la clé de voûte d’une énorme falsification monétaire, une imposture permise par de fausses et fictives contrevérités assénées en permanence par une classe politique assoiffée de pouvoir. Cette monstrueuse et gigantesque arnaque mondial, le plus grand casse que la planète est connu durant toute l’histoire de son humanité. Cette énorme arnaque a été conçue et coordonnée par des établissements financiers et instrumentalisée par des intellectuels, économistes et politiciens corrompus traitant d’archaïques, de démodés ou de ringards sur les plateaux de télévision, dans la presse, les revues d’économie ou de politique tous ceux qui se sont opposés à ce pillage systématique des ressources vitales à la bonne marche et la survie de l’humanité pour engrosser les intérêts privés d’une petite minorité d’hommes et de femmes à travers le monde. Les opposants à cette économie spéculative ont pourtant prévenu depuis longtemps les graves dérives et les lourdes conséquences sur l’économies mondiales fragilisant les plus pauvres, provoquant les famines, mais certains d’entre eux ont été traités de gauchiste par des journalistes défendant cette inquisition ultralibérale. Aujourd’hui, on demande aux populations de payer la facture non pas de leurs erreurs, de payer la facture non pas pour sauver le système financier à la limite soi disant du chaos mais de renflouer les entreprises financières qui se sont gavés de milliards de dollars ces dernières années ruinés par les dividendes démesurés qu’ils ont versé abusivement et surtout surabondamment à leurs gros actionnaires qui ont ruiné les places financières. La crise n’est pas pour tout le monde, certains gros actionnaires se sont gavés à outrance et demandent aujourd’hui aux contribuables par l’intermédiaire de leurs états une nouvelle mise de fonds, des sommes colossales pour pouvoir rejouer sur l’échiquier international avec l’argent des contribuables, des salariés, des petits entrepreneurs, des petits actionnaires, des petites rentes des retraités, le peu d’argent disponible de nos contribuables et nos états. Le vol continu et s’amplifie. Sarkozy vous ment lorsqu’il vous parle de régulation, il a été des premiers à défendre ce système. Ce très grave échec des ultralibéraux devrait normalement et logiquement impliquer des démissions immédiates, de politiciens ultralibéraux complices aux commandes des gouvernements comme celle de Sarkozy et de son gouvernement d’extrême droite, des démissions et des sanctions dans les banques, banques d’affaires, assurances, dans les bourses, sur les places financières. Mais non, rien de tout ça ! Ce crack financier n’existe pas, de s’accaparer, confisquer, s’approprier, s’ emparer et capter l’argent du contribuable partout dans le monde ou de l’argent public fait parti des stratégies et des objectifs de l’ultralibéralisme et des grosses fortunes mondiales. Les états, banques centrales vont renflouer. Sarkozy vous dit qu’il faudra prendre des sanctions, c’est Faux. L’argent du contribuable est distribué sans aucune garanti. Vous simple citoyens, vous ne demandez pas un prêt à une banque, tout en prenant la monnaie et en renvoyant à date ultérieure la question de garanti ou de caution, non ! Par contre, eux c’est ce qu’il font. Ce sont des travers mafieux, il faut être aveugle pour croire les Bush, Sarkozy et toutes leurs cliques de prédicateurs qui vous enferment dans de nouveaux mensonges et leurs appels à une nouvelle transparence bancaire ou financière, une fumisterie de plus, une manipulation politique et économique. Ce sont eux qui ont été les plus grands défenseurs de cette spéculation financière qui ont enrichi à milliards d’euros ou de dollars en privatisant à outrance les profits, tout ce qui pouvait rapporter de l’argent ; agrobusiness, industrie alimentaire, industries pharmaceutiques, santé, recherche, éducation, nouvelles technologies, art et culture… Ils refusent l’équité mais socialisent les pertes, socialisent les dettes, ils refusent les avancés sociales mais vous demande de payer le montant de cette crise. Sarkozy vous vend de la morale comme un prédicateur vous vend de la religion, des dieux, de la bonne parole. Sarkozy doit démissionner car les contribuables français ne doivent rien à monsieur Tapie dans l’affaire du Crédit Lyonnais, c’est une affaire privée mais c’est aux contribuables de payer sans jamais avoir touché un seul sous des ventes d’Adidas, de payer une condamnation fictive, irréelle, fabriquée de toute pièce par un droit privé puisque les juges ont été scandaleusement écarté, refusant à la justice de faire son travail. Un déni de justice organisé par la ministre de l’économie en accord avec Sarkozy qui est avocat d’affaires et qui possède de drôle de points de vue sur la justice. Une justice privée entre avocats et leurs arrangements financiers, sans l’arbitrage des juges, c’est scandaleux, antidémocratique, mafieux, puisque l’un des piliers de la démocratie est une justice indépendante ! Profits pour le crédit lyonnais qui avait déjà touché une énorme enveloppe sous Mitterrand et Balladur. Profit pour monsieur Tapie, et tout ça grâce à des arrangements privés où ceux qui paieront, les contribuables français n’ont pas eu leur mot à dire, ils en ont été écartés mais condamnés à payer. Droits privés, prélèvements nouveaux d’impôts à titre privé, socialisation des pertes, partage des dettes, privatisation des profits, privatisation des biens publics, c’est une politique déviante d’escrocs, un nouvel ordre mondial sous le joug d’un fascisme contemporain. Un fascisme nouveau où la petite moustache et les bottes ferrées ont été remplacé par un fascisme mafieux financier édictant aux politiciens la bonne marche à suivre pour piller les caisses publiques en soumettant les états et les citoyens à une économie de guerre, de guerre contre tous les intérêts collectifs, de guerre contre toutes les formes d’équité, de justice sociale, un guerre contre toute idée de partage et de justice… Il ‘y a pas de crise financière, c’est un leurre pour soutirer de l’argent aux populations, ils ont organisé la panique pour obtenir des mesures qui leurs sont favorables dans l’urgence,  mais il y a une économie de crise permanente qui provoque des déséquilibres économiques afin de justifier la future capitalisation des deniers publiques, la main mise sur l’argent des populations. Ces énormes enveloppes en milliards de dollars ou d’euros données au monde de la finance pour sauver la soi disant l’économie mondiale n’est qu’un vol de plus, une plus value d’avance pour les marchés financiers de demain que de gros actionnaires en bourse vont se redistribuer. Nos grandes fortunes françaises se sont faites en grosse partie pendant la dernière guerre mondiale sous l’occupation des nazis, dans cette économie de guerre et de crise dirigée par le gouvernement fasciste de Pétain en 1942, c’est sous cette même forme d’économie de crise permanente adaptée au monde contemporain que nous tous subissons grâce aux mensonges des politiciens. A qui profite ce terrorisme contre lequel nos états luttent, tout simplement au marchand de pétrole, au marchand d’armes, c’est une lutte où les pauvres s’entretuent et les riches accumulent des plus values gigantesques tout en appauvrissant la planète. Un terrorisme qui fait le jeu des trés riches, de certaines entreprises qui se liguent entre elles et un terrorisme qui augmente considérablement leur fortune, leur capital, en Asie, dans les pays arabes, en Europe ou outre atlantique. A qui profite la propriété intellectuelle, aux savants ? Aux artistes ? Aux chercheurs ? Aux intellectuels ? Aux inventeurs ? Non, à l’agrobusiness qui invente des graines modifiées pour pouvoir les faire breveter et privatiser les semences nécessaires et vitales pour nos récoltes mondiales indispensables à notre survie tout en escomptant sur la destruction de la biodiversité afin d’asseoir son monopole et nous priver de notre garde-manger si nous lui payons pas son dû. A qui profite la propriété intellectuelle, au profit de l’industrie pharmaceutique qui partagent sur les médicaments les mêmes politiques du profit que celles de l’agrobusiness. Nous devons nous unir et contrer cette organisation mondiale de la privatisation et de l’appropriation illégale de nos biens communs et lutter contre le vol permanent de notre argent public et de nos biens communs. Aujourd’hui, les spéculateurs se sont enrichis en milliards de dollars et d’euros en spéculant sur l’immobilier, en spéculant sur les prêts pour affaiblir les populations, les plonger dans la précarité, les mettre au pas, les faire chanter en les dépossédant de leurs biens et en pillant les faibles possibilités de thésaurisation qu’ils possédaient. Ces mêmes spéculateurs aujourd’hui dérobent, détroussent, dévalisent nos états et nos banques, nous devons réclamer justice et enfermer dans nos prisons ceux qui ordonnent ou ont ordonné ce démantèlement financier qui vont ruiner les entreprises, les petits épargnants et justifier en encore plus d’impôts pour éponger leurs dettes et remettre outrageusement sur le marché financier l’argent public afin de s’en accaparer demain par le truchement des bourses et des places financières. Nous assistons au plus grand vol de l’histoire, à la plus grande escroquerie au monde, la confiscation de nos bien communs, la confiscation de nos ressources individuelles et communes, la plus grande spoliation de toute l’histoire de l’humanité. Nous devons réagir et chasser et enfermer ces salauds, ces voyous en col blanc, affairistes escrocs, politiciens véreux, la canaille boursière ! Sarkozy et tous les ultralibéraux, ces inquisiteurs, la porte ! Tapie, les dirigeants de l‘ex crédit lyonnais devant les juges et c’est uniquement aux juges q, nous ne devons rien à Tapie ! Les dirigeants des banques et des banques d’affaires qui ont perdu des milliards dans cette soi disante crise, les donneurs d’ordre devant les juges ! Et les politiciens véreux qui ont facilité par l’absence de régulation et de lois cette énorme arnaque, devant les juges !




¤ retour/home

commentaires

Haut de page