Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Censure sur le Forum du Conseil Général de la Gironde CG33 avant que les forums soient désactivés. Ce n'est rien face au 50000 jeunes en France qui vivent aujourd'hui en France dans la rue...

par lili oto artiste plasticien 30 Janvier 1998, 17:00 art contemporain

Censure sur le forum du Conseil Général de Gironde pour les artistes plasticiens...Mais ce n'est rien face au cinquante mille jeunes (50000) de moins de 25 ans SDF qui vivent aujourd'hui en France dans la rue dans une misère totale et en danger... 

Alors que d'énormes cadeaux fiscaux ont été accordés aux riches toujours plus riches dans ce pays, tous ceux qui ont regardé l'émission Envoyé Spécial à la télévision du jeudi 10 janvier 2008 sur France 2 ont eu comme moi je le suppose du dégoût plein la bouche pour le pays la France où nous sommes nés et où nous vivons, quelle honte! un vrai scandale!... Voir cette jeunesse pleine de vie réduite à la mendicité n'ayant pour lit que la rue car la pénurie volontaire et programmée froidement par la classe politique française avec les deux lois sur les baux d'habitation de 1986 et 1989 qui ont détruit le parc immobilier régit par la vieille loi de 1948 qui protégeait les gens, les vieux ou les jeunes les plus modestes. Tout agent immobilier digne de ce nom vous expliquera que c'est en créant une pénurie dans l'immobilier dans le plus bas de gamme favorisant les taudis, hotels insalubres et baux précaires que l'on obtient les plus grandes plus-values sur les locations du reste du parc immobilier et d'énormes plus-values sur les ventes de l'immobilier de luxe.... Aujourd'hui 50000 jeunes vivent en France dans la rue, ce sont nos enfants, 50000 enfants que nous torturons ouvertement et publiquement... Les loger ne coûte rien face aux cadeaux fiscaux offerts à la petite minorité de gens riches en France...

L'émission a battu son record d'audience, 5,5 millions de téléspectateurs sur France 2 présenté par Guilaine Chenu et Françoise Joly soit 24.5% du public présent devant leur poste de télévision.


Ce message ci dessous a été posté sur le forum du Conseil Général de Gironde, CG33
 et a été censuré en raison comme tout le monde le sait des futures éléctions municipales...

Une action culturelle et une politique culturelle sadique, corrosive, acide et sclérosée pour Bordeaux, la CUB de Bordeaux et le département de Gironde...


Au niveau national :
Encore un nouveau budget d'austérité pour la culture pour le Ministère de la Culture!

Selon l'article de Clarisse Fabre du journal le Monde du jeudi 1er novembre 2007 la culture va se serrer la ceinture. ( http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3246,36-973085,0.html?xtor=RSS-3246 )

Un gel de 6% des crédits plus important que celui de l'an dernier.

Madame Christine Albanel, ministre de la culture, a admis : " le budget 2008 de la culture est un budget contraint, d'austérité"

Une bataille PS et Albanel au parlement au sujet des crédits alloués au spectacle vivant en baisse de 414 000 d'euros selon le PS, faux! dit la ministre , tout au plus 50000 euros!

Que deviendra le projet de Sarkozy sur la gratuité des musées, seul dieu le sait!

Quant à la délégation aux arts plastiques, ni le gouvernement, ni l'opposition, PS, PC, Verts n'en parlent, ils s'en tapent!!! Nous les artistes plasticiens nous n'existons pas!

Au niveau du département de la gironde et du Conseil Général de Gironde

La politique culturelle de Conseil Général de Gironde face à la paupérisation et la précarité grandissante des artistes plasticiens (peintre, sculpteur, performer, dessinateur, installateur, photographe, arts numériques, acteur des arts de la rue, net art ou web art)  dans le département de la Gironde:

Pour avoir une bonne politique culturelle en faveur de la création au sein d'un conseil Général, il faut en premier lieu être entourer de bons conseillers pour les arts plastiques et les arts visuels car ce n'est pas de la compétence des élus, ce qui n'est pas le cas au Conseil Général de Gironde.

Lorsque vous demandez aux artistes plasticiens de remplir le formulaire obligatoire pour renouveler leur RMI (environ 400€ par mois) et pour soi-disant suivre leur activité et leur insertion, il faudrait déjà que le Conseil général de Gironde poursuive une politique culturelle en faveur de la création artistique et de la création contemporaine, ce qui n'est pas le cas! Demander aux artistes plasticiens de remplir ce formulaire lorsque on ne leur apporte aucune solution, c'est tout simplement surveiller, contrôler et essayer de maîtriser leur activité! Un abus de pouvoir, une atteinte pernicieuse à leur image! Une insulte, une démarche politique nuisible moralement et socialement! Un politique culturelle sadique ! C'est une honte et un scandale de faire chanter des artistes en leur demandant de justifier une éventuelle insertion alors qu'ils ont tous une activité artistique reconnue!


L'incompétence des élus politiques tout bord confondu dans leur refus d'accepter que la création artistique au même titre que la recherche scientifique sont les deux piliers indispensables à la bonne marche de l'humanité, nous renvoie à des moments historiquement "noirs" de l'histoire. Stalinisme, fascisme, révolution culturelle maoïste, Pol Pot! La France a malheureusement le record de suicide dans notre jeunesse ce qui fait peur aujourd'hui à tous les parents, le miroir d'une société gérée par une politique corrosive, acide, sclérosée. Le refus du concept d'une  humanité en marche et une attitude politique niant toute évolution.
Les artistes plasticiens de notre département de Gironde subissent de plein fouet les carences iintellectuelles et politiques de nos élus de gauche et de droite qui réduisent la créativité artistique et la création contemporaine en un simple tourisme de badauds pour dimanche et fêtes. Les Créateurs du département de Gironde sont les mendiants de l'administration culturelle française dont le seul objet est un tri sélectif  pour bons, loyaux ou mauvais sujets pour une caste politique afin de renforcer et propager leurs réseaux d'influence et d'opinion. Lili-oto

<<RETOUR/HOME

commentaires

Haut de page