Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

lire le scénario H.Crime de Lili-oto Film Polar

par lili oto artiste plasticien 3 Mars 2017, 00:26 artiste contemporain

undefined


 

Scénario long métrage:  type film Polar

« H.Crime » 

Lili-oto 

Synopsis du film H.Crime:

Paris, Porte de Vanves, le marché aux puces du dimanche matin... Deux stands... Deux vieux routards de la broc et un jeune couple découvrant le métier... Ils habitent tous les quatre dans deux maisons mitoyennes et font les monstres ensembles...

Mais pour l'un d'entre eux, spolier, déposséder et plumer n'est que l'usufruit légitime du savoir...

Partageant la même cellule de prison, Vivien et Denio anticipent sur leur libération et projettent un coup...



                             undefined
 

- SEQ 1 INT JOUR - TELEVISION DE SURVEILLANCE
Une cellule, trois lits, deux hommes. Ils échangent des propos.

- SEQUENCE 2 - INT JOUR - PRISON CELLULE.

Des barreaux en perspective, une main, paume en l'air apparaît et disparaît au rythme du dialogue.

                     VIVIEN , off

                     Encore quatre mois ici dans cette boîte de conserve !Ce n'est pas possible, ce n'est pas possible! Je ne tiendrai pas le coup Denio !...

Nous nous approchons barreaux après barreaux. La main continue son va-et-vient.

                DENIO , énervé off

                     Tu ne vas pas me les chambrer toutes les quatre plombes!...

VIVIEN est adossé aux barreaux, il nous tourne le dos. La perspective s'ouvre ; un grand lit, un mur... DENIO est assis sur le lit.

                     VIVIEN , désabusé

                     Et Georges qui est dehors !... ça me reste dans les dents !...

                     DENIO , d'un ton ferme

                     Allez Vivien! C'est bientôt l'heure du repas, viens! On se fait une manille !...

VIVIEN , face à nous, décolle légèrement des barreaux.

                     VIVIEN , haussant les épaules

                     Les cartes, t'as que ça dans la tête

Un bruit off de pas. Nous reculons dans l'allée.

- SEQUENCE 3 EXT JOUR - MARCHE AUX PUCES
Nous reculons dans une allée et découvrons quelques badauds et des étalages... Une table enveloppée d'un velours noir nous offre des tableaux de petits formats, des pâtes de verre et de petites voitures rangées dans deux bacs en bois... GEORGES discute avec un badaud tout en observant un tableau qu'il a dans la main...

- SEQUENCE 4 - INT JOUR - MAISON LAURE:GARAGE.
Un amoncellement de marchandises , des tissus, de la brocante, des cartons de dessin ... GEORGES, VIVIEN, DENIO et LAURE sont assis dans le décor.

                     GEORGES , d'une voix grave

                     Alors ! Tu nous le vends ce paravent chinois

                     VIVIEN ,

                     Non ! Il y a deux types qui sont déjà passés. Laure te le dira, ils sentaient le fric à plein nez. 

                     LAURE , d'une voix douce, à VIVIEN

                     J'ai envie de le garder pour nous, Vivien !... Il est si beau ...

                     GEORGES , insiste, à VIVIEN

                     Vous n'en avez pas marre d'habiter dans votre garage, il vous faut des pépettes ! J'ai des copains charpentiers. J't'achète le paravent. (à Laure)Je m'arrange avec eux pour ta charpente

                     DENIO , à VIVIEN

                     Vends le nous, Vivien ! Déconne pas mon vieux!

                     LAURE , amusée

                     Moi, je suis bien dans ce garage ! N'est-ce pas mon amour !... C'est folklo ici !... ça a son charme !

GEORGES échange un regard négatif avec DENIO...

                     GEORGES , frappe sur un carton

                     Bon, c'est pas tout ça !... On fait les Monstres de Levallois, cet aprés-midi. On se bouge Denio ?...

                     LAURE , à DENIO

                     Vous avez fait réparer votre Vespacar ?

                     DENIO , lève les sourcils

                     Ouais ... Trois mille boulles dans l'os !

                     LAURE , d'un ton sans appel

                     Si vous avez assez d'argent pour acheter le paravent, c'est que vous avez du fric !(elle se gratte les narines)

                     GEORGES , se gratte la barbe

                     Façon de voir !!...

- SEQUENCE 5 - EXT JOUR - ROUTE.
Nous sommes dans le Vespacar, le bruit du moteur est insoutenable. GEORGES conduit, DENIO est passager.

                     DENIO ,

                     Ils nous emmerdent ! Ils sont là tous les deux à fondre devant ce paravent !

Nous doublons un vélocycliste.

                     GEORGES , conduisant

                     C'est la petite qui lui a mis ça dans la tête. Vivien, lui, il s'en tape ! Mais si Laure dit pas touche, toutou est bien dressé ! Il jappe dans le même sens !

Le chien de GEORGES aux pieds de DENIO relève la tête.

                     DENIO , avec un sourire narquois

                     Arrête avec ta misogynie, t'es le premier à rêver de l'avoir au lit !

                     GEORGES , agacé

                     Peuh !... Tu rigoles ! J"ai des

                     DENIO , le coupe

                     J' ai une idée !... Laure a fait des études d'Art, je vais l'avoir sur son propre terrain !...

Nous doublons une femme avec un enfant qui marchent sur le bas côté.

                     GEORGES ,

                     T'as déjà vu des godemichets au Louvre, toi !

                     DENIO , s'énerve

                     Imbécile ! T'es bouché de l'esgourde ! Laure, j'm'en tape !... C'est le paravent que je veux ! Amène-moi à mon atelier, je ne fais pas les monstres !...

                     GEORGES , surpris

                     T'es fou !... Il y a un maximum de came à prendre à-bas !

                     DENIO , sur un ton autoritaire

                     Fais c'que j'te dis !!...

Nous sommes derrière le Vespacar qui s'éloigne. On entend off des grattements qui se mélangent au bruit du moteur et de la musique. 

- SEQUENCE 6 - INT JOUR - APPARTEMENT DENIO.
Un scalpel gratte la couche supérieure de la peinture à l'huile oxydée. Le scalpel accroche dans les craquelures. La buse d'un pistolet à chaleur apparaît fondant légèrement la peinture. Le scalpel réétale la peinture selon le gestuel d'une main.

- SEQUENCE 7 - EXT JOUR - MARCHE AUX PUCES.
Des camelots de gauche à droite. Nous fouillons du regard un peu plus en avant . . Plus loin, DENIO et GEORGES à leur stand discute un tableau à la main.

                   

commentaires

Haut de page