Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Nouvelle Relativité est un mouvement artistique.

par lili oto artiste plasticien 8 Mars 2008, 08:22 Jeff Koons

La Nouvelle relativité (art dissident en France) ne conçoit pas la notion de rupture dans l'art moderne et dans l'art contemporain ou entre l'art moderne et l'art contemporain par les mouvements artistiques d'avant-garde , (comme les ready-made de Marcel Duchamp même si l'oeuvre et la démarche de cet artiste est incontestable) mais considère l'histoire de l'art comme le reflet des processus artistiques puis de l'analyse de  la création  artistique (analyse du sens) s'inscrivant  dans " une globalité historique" de l'évolution de la pensée, la création est  l'expression fondamentale des écarts et ce, dans toutes les cultures et toutes les époques... Le flux de la création contemporaine n'est-il pas simplement la pérennisation du concept d'art, l'art n'ayant pour existence donc que la pérennisation de ce flux, un flux qui reflète les écarts entre la création contemporaine et la culture, culture comme expression relative de la coalition des diversités fonctionnelles; sociale, économique, confessionnelle, professionnelle... de la diversité de leurs représentations, de  leurs modes de production, d'échanges et de leurs modes d'expression ou "la spatialité plastique (malléable) des idées".

 

Le mouvement artistique de la Nouvelle Relativité est un clin d'oeil amusant au mouvement artistique de la nouvelle objectivité dans l'Allemagne de l'entre-deux guerres car la nouvelle relativité n'est certainement pas indifférent à la notion d' "objectivité relative" ou de "perception objective" mais avec une certaine distance avec toute foeme de conceptualisation stéréotypée de la pensée à laquelle nous sommes tous confrontés, reflet bien souvent de l'idiotie et de la suffisance.

Dans la nouvelle relativité, l'artiste plasticien lili-oto nous parle de post-émergence, d'art séquentiel, de forme latente, de forme potentielle, d'ethnologie de l'insignifiant, d'art inertiel, de l'espace-temps avec le principe d'un temps non relatif mais qualifié comme surdéterminé qui rappelle peut-être les géométries non-euclidiennes mais le travail de cet artiste plasticien est avant tout une recherche de la position et la figure intermédiaire entre la peinture et la sculpture, donc un rapport 2,5 qui n'existe pas dans les principes des géométriques euclidiennes ou non-euclidiennes. Pourtant ses recherches artistiques se rapprochent souvent des schémas des géométries, de l'espace-temps, et peut-être de la géométrie hyperbolique.

La Nouvelle Relativité est un mouvement artistique syncrétique et un mouvement artistique non concret. Un mouvement artistique non concret car il n'adhère pas aux thèses du mouvement artistique de l' abstraction géométrique car il réfute toute forme de postulats artistiques ou de manifeste artistique ou des principes dogmatiques.

Lili-oto réaffirme l'idée ou le concept d'Art et du Sensible, réaffirme la nécéssité de sa dimension esthétique, le reflet d'une expression du sensible comme le fruit d'une dynamique de la pensée... La Nouvelle relativité ne se situe pas dans un langage formel ni dans un art conceptuel ou dans une pensée rationnelle. Le mouvement de la Nouvelle Relativité est avant tout syncrétique : nouer, lier au sein de l'hétérogène, sa finalité n'est pas le principe de l'art pour l'art ou une analyse substantielle du principe ou du concept d'art favorisant le primat de la pensée ou de l'idée sur la réalisation de l'oeuvre d'art. Lili-oto réaffirme qu'il n'y a pas de séparation entre le corps et l'esprit ou le corps et le mental et donc entre la réalisation de l'oeuvre, de sa pensée, de son concept et de ce qui échappe à l'artiste, ce noeud entre le mental et le sensible. La nouvelle relativité laisse le soin à d'autres artistes de répondre à la question qu'est-ce que l'art? Laisse le soin à d'autres artistes de developper l'art consumériste. L'artiste plasticien lili-oto ne se reconnait pas non plus dans l'art brut ou l'utilisation abusive de deux labels : le label d'art contemporain ou le label d'art singulier. La Nouvelle relativité prend en compte en plus de la notion et de l'idée ou du concept "Art", la situation des artistes dans une société, comme par exemple les artistes plasticiens en france et leur paupérisation ou la notion de servitude artistique ou servitude culturelle face à l'institution culturelle française, l'attitude de certains commissaires d'expos qui ont depuis longtemps dépassée la ligne jaune en france, bafouant et brocardant toute notion d'éthique ...

Ce mouvement artistique conçoit la notion ou le concept de rupture politique ou de dissidence politique sous condition que l'environement politique et économique le justifie,  une telle démarche ou position chez l'artiste est un choix légitime comme ce fut le cas dans les pays de l'Est avant la chute du mur de Berlin ... Lili-oto

- Petite note : cet article est évolutif et il est l'objet souvent de corrections ou de compléments...

- Mise en garde surtout pour les jeunes artistes ou jeunes historiens : ceci est tout sauf une bible, la nouvelle relativité est une pensée en mouvement qui ne trouvera peut-être pas sa "réalité historique" ou la "cristalisation de son expression" , une simple utopie artistique...   
 

¤
retour/home



commentaires

Boisgerault 20/01/2011 14:43


Notre planète
Les êtres sensés de réflexions comme les humains,
Devraient se réunir pour remettre notre merveilleuse planète terre sur son piédestal
Que les athées et les croyants prient est agissent pour protéger
une des merveilles qui tourne suspendue dans l’univers de la voie lactée
Mais à dire vrai, nous sommes des insectes prédateurs sans prédateurs.
La France qui se dit le pays des droits de l’homme
Ajouter des droits universels de sa vie générale
Heureux les gens qui ne rêvent plus.
Bonne et heureuse année 2011
artcritique.fr


Haut de page